Prix reconnaissance FHOSQ

La FHOSQ souhaite reconnaître la contribution remarquable de certaines personnes au développement de la pratique de la musique d’ensemble au Québec. C’est pour cette raison que la Fédération a mis sur pied plusieurs prix reconnaissance, afin de mettre en lumière le travail et l’engagement hors du commun, de ces personnes d’exception.


Prix Gilles-Valois

Ce prix est octroyé à ceux et celles ayant contribué de façon exceptionnelle au développement de la pratique de la musique d’ensemble que ce soit en enseignement, pour la pratique ou le soutien de l’activité.

Pour plus d’informations ou pour soumettre une candidature, cliquez sur le bouton plus bas.

Prix Gilles-Valois

Prix Professeur.e de l’année

Ce prix reconnaît l’apport exceptionnel d’un enseignant.e, membre de la FHOSQ, à l’éducation musicale et à la pratique de la musique d’ensemble.

Pour plus d’informations ou pour soumettre une candidature, cliquez sur le bouton plus bas.

Prix Professeur.e de l’année


Prix Bénévole de l’année

Ce prix souligne l’apport exceptionnel d’un.e bénévole au sein d’un ensemble membre de la FHOSQ.

Pour plus d’informations ou pour soumettre une candidature, cliquez sur le bouton plus bas.

Prix Bénévole de l’année


Au fil des ans, plusieurs personnes impliquées dans les activités de la FHOSQ ont obtenu de belles marques de reconnaissance du milieu:

Plus haute distinction remise par la Ville de Victoriaville

« De Josée Crête, la troisième récipiendaire, Nicolas Gendron a dit « qu’elle a porté sa passion (la musique) tel un flambeau sans jamais oublier de le relayer ».

L’Ordre Victorien vient reconnaître son apport indiscutable au développement culturel de la région par son implication au sein de plusieurs instances importantes du monde culturel, comme les conseils d’administration de Diffusion Momentum et de la Politique culturelle de Victoriaville.

On lui doit aussi, entre autres, la création du Concours solistes et petits ensembles qui, avec les années, est devenu « une attraction culturelle d’envergure provinciale ».

On lui reconnaît également la création de nombreux ensembles, dont Sortie 210, l’Harmonie l’Inspiration, l’Harmonie senior et l’Harmonie primaire de Victoriaville.

Mais, malgré de nombreuses réalisations et distinctions, ce qui la rend la plus fière, a-t-on souligné, « c’est de pouvoir contribuer à favoriser et à diversifier le goût de la musique chez les jeunes. »

BRAVO JOSÉE!

https://www.lanouvelle.net/actualite/lordre-victorien-octroye-a-quatre-personnes-emerites/

Lauréat national en loisir

Le Prix Dollard-Morin valorise des gens dévoués et créatifs qui offrent généreusement leur temps et leurs talents pour le développement du loisir et du sport et le bien-être de la population québécoise. Il vise à encourager l’engagement bénévole et à mettre en lumière ses bienfaits. Le dynamisme, l’innovation et une grande accessibilité caractérisent le domaine du loisir et du sport où les bénévoles et les organisations jouent un rôle très important.

Le Prix Dollard-Morin est la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec pour reconnaître de façon particulière l’apport bénévole remarquable de Québécoises, de Québécois et d’organisations dans les domaines du loisir et du sport.
Madame Crête siège au conseil d’administration de la FHOSQ depuis 1992. Elle en a été la présidente de 2001 à 2013, devenant tour à tour la première femme à occuper ce poste et la détentrice du record du plus long mandat.

Elle est aussi la présidente fondatrice du Comité organisateur du Concours Solistes et petits ensembles de la FHOSQ dont elle a également assuré la gestion des opérations lors des débuts de l’événement.

Elle a aussi fondé le Regroupement des écoles à projets particuliers en musique du Québec (REPPMQ) dont elle assure la présidence.
Madame Crête siège activement sur plusieurs conseils d’administration et comités dont l’ensemble jazz Sortie 210, Diffusion Momentum et l’Orchestre symphonique de Drummondville.

Elle a reçu à deux reprises le Prix Ambassadeur de la Chambre des commerces et d’industrie de Bois Francs Érables.

Madame Crête a été intronisée en tant que Membre Honoraire de la FHOSQ en 2012 en reconnaissance de son engagement exceptionnel au sein de l’organisation.

Lauréat national en loisir

Membre du CA de 1979 à 2016

En 2012, ce musicien a reçu la Médaille du jubilé de diamant marquant le 60e anniversaire du règne d’Elizabeth II et reconnaissant une contribution exceptionnelle à la province ou au pays. Après 57 années consacrées à la vie musicale au Québec, Gilles Valois a plus que mérité cet honneur.

Depuis 1955, il fait partie de l’Harmonie Calixa-Lavallée de Sorel, non seulement à titre de clarinettiste, mais aussi comme bénévole apportant un soutien constant. De 1976 à 2010, il a siégé au conseil d’administration comme membre, vice-président et président. Cette implication n’a pas empêché monsieur Valois de jouer un rôle important sur la scène provinciale. Actif depuis 1979 au conseil d’administration de la Fédération des harmonies et des orchestres symphoniques du Québec (FHOSQ), il a occupé des postes clés : membre du conseil de direction, président, vice-président et, plus récemment, secrétaire et responsable du protocole et des procédures ainsi que des compétitions du Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec.

Monsieur Valois a également représenté la FHOSQ sur la scène canadienne. De 1986 à 2000, il a assumé la vice-présidence, puis la présidence de l’Association canadienne des harmonies, ce qui lui a valu la plus haute distinction remise par l’Association, le National Band Award, pour son engagement exemplaire pour le développement de la musique au Canada. Son dévouement ne se limite pas à la musique; il a collaboré à divers organismes aux vocations les plus variées, comme Centraide, la Fête du Canada, la Coupe Air Canada, la Corporation du théâtre du marché et la Commission de la culture.

Lors de la remise de la Médaille de la reine, Gilles Valois déclarait : « C’est sûr que j’ai plus de souvenirs que d’avenir, mais je n’ai pas fini ! » Aujourd’hui, c’est le gouvernement du Québec qui se souvient et qui, surtout, l’exhorte à poursuivre son travail admirable.

Depuis 20 ans, le Prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin, remis par le Ministère de l’Éducation, du loisir et du sport du Québec, souligne et met en valeur le dévouement, la passion et l’engagement exceptionnels de nombreux bénévoles. Le travail de ces personnes est essentiel au développement de leurs collectivités et constitue un soutien inestimable au bien-être de celles et ceux qui les composent. Ils jouent un rôle précieux dans la croissance d’une véritable culture du loisir et du sport au Québec. Ce prix rend hommage à des personnes qui ont à cœur le développement du loisir et du sport au sein de leur communauté, des gens de passion, soucieux d’améliorer la qualité de vie de leurs concitoyens et concitoyennes.

*In Memoriam


Médaille commémorative créée dans le cadre des célébrations de 2012 marquant le 60e anniversaire de la reine Élizabeth II

La chef d’orchestre Josée Laforest et le président de l’Harmonie Calixa-Lavallée Gilles Valois ont été honorés il y a quelques jours. Ils ont reçu la médaille du jubilé de diamant, une nouvelle médaille commémorative créée dans le cadre des célébrations de 2012 qui marqueront le 60e anniversaire de la reine Élizabeth II.

Cette médaille, remise à 60 000 Canadiens à travers le pays, honore les personnes ayant apporté une contribution importante, d’une quelconque façon, à la province ou au pays.

Les deux Sorelois n’ont plus besoin de présentation. C’est surtout grâce à la musique qu’ils ont fait leur marque.
Enseignante pendant 21 ans au niveau secondaire, Josée Laforest, 46 ans, a dirigé des orchestres aussi prestigieux les uns que les autres. Elle a également fondé l’École de musique Laforest, tout en créant l’Harmonie Jeunesse et l’Harmonie Détente.

Aujourd’hui, elle dirige le Chœur Sorel-Tracy, un projet dont elle est extrêmement fière, et l’Harmonie Calixa-Lavallée. Mme Laforest est grandement reconnue dans le milieu.

« C’est un honneur de se sentir appréciée. Ça confirme que le travail que nous faisons pour la communauté est utile, ça nous incite à continuer dans le même sens. Le plus gratifiant de tout, c’est de côtoyer environ 150 musiciens par semaine et leur apprendre quelque chose. C’est vraiment valorisant », confie-t-elle.

« C’est mon métier et ma passion en même temps. Je n’ai pas de mérite dans le fond, je ne fais que transmettre mon amour de la musique », admet-elle modestement.

Gilles Valois, 74 ans, a également une feuille de route impressionnante. Membre de l’Harmonie Calixa-Lavallée depuis 57 ans, il a occupé divers postes sur le conseil d’administration depuis 1958. Il est aussi membre sur le C.A. de la Fédération des harmonies du Québec depuis 33 ans.

En plus de la musique, M. Valois a été impliqué dans divers conseils d’administration tout aussi variés les uns que les autres, comme Centraide, le CHSLD, les Fêtes du Canada, le Canadien Band Association, le tournoi provincial novice (hockey) de Sorel-Tracy, la Coupe Air Canada, la Corporation du théâtre du marché et la Commission de la culture.

« On le fait parce qu’on aime ça. On en retire une expérience profitable. Un honneur de la sorte, ce n’est pas nécessaire mais ça émeut! », relate-t-il, sourire en coin.

À 74 ans, Gilles Valois a encore beaucoup à donner. Dans trois ans, l’Harmonie Calixa-Lavallée célèbrera ses cent ans. Monsieur Valois aura donc passé 60 des cent dernières années dans l’Harmonie.

« C’est sûr que j’ai plus de souvenirs que d’avenir, mais je n’ai pas fini! assure-t-il. J’ai encore beaucoup à donner. Dans trois ans, ça va faire 60 ans que je suis dans l’harmonie, ce n’est pas rien », poursuit-il.

*In Memoriam

Gilles Valois a reçu la récompense la plus prestigieuse accordée par l’Association canadienne des harmonies, soit le National Band Award, en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement de la musique d’harmonie au Canada.

Gilles Valois est clarinettiste à l’Harmonie Calixa-Lavallée de Sorel-Tracy depuis 1955. Il a siégé plus de 30 années au conseil d’administration de cet ensemble dont il a assumé, à 14 reprises, la présidence. Très actif aux niveaux provincial et national, monsieur Valois est membre du conseil d’administration de la Fédération des harmonies et des orchestres symphoniques du Québec depuis 28 ans. Il a été président de la Fédération de 1983 à 1989. Gilles Valois représente également la FHOSQ auprès de l’Association canadienne des harmonies depuis 1986. Il a été président de l’Association canadienne de 1996 à 2000.

« Faire partie d’une harmonie et assurer le développement de ce loisir à la grandeur du Québec et du Canada m’apporte une très grande satisfaction et c’est pour moi un grand honneur de recevoir cette distinction » a affirmé Gilles Valois.

Josée Crête, présidente de la Fédération des harmonies et des orchestres symphoniques du Québec est très fière de la reconnaissance reçue par monsieur Valois : « Depuis plusieurs décennies, monsieur Gilles Valois est une figure très importante dans le développement des harmonies au Québec. Grâce à ses dons de rassembleur, son réseau de contacts et son expérience, il a permis à plusieurs dizaines de milliers de jeunes et de moins jeunes de développer leur passion. Cette reconnaissance de l’Association canadienne des harmonies est un honneur tout à fait mérité. »

*In Memoriam


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.